On vit une époque formidable ?/h3>

Mapie
« pneu »

Vous avez tous eu une crevaison non? On s'arrêtait sur le bord de la route, on sortait le cric, le croisillon et en avant jeunesse... 15 mn après on repartait, les doigts un peu noirs et un peu énervés. Sans plus. Mais en 2018...

La journée commençait normalement. Une heure de route pour aller voir un médecin hors de notre désert médical. La route défilait tranquillement. Et un voyant s'allume. Bon déjà faut chercher dans le livret de la voiture (170 pages) ce que veut dire ce voyant. Euréka, c'est juste un problème de pression de pneu

Arrêt dans une station service, l'air, aie... le pneu est à plat. Grosse crevaison... hum... pas de roue de secours dans le coffre, seulement un petit compresseur de rien du tout et une bombe anti crevaison. Quelques essais pour mettre la bombe sur la valve, faut trouver le sens après avoir lu le mode d'emploi absolument incompréhensible : dévisser le capuchon, l'enquiller sur le compresseur, visser et remplir. Aussitôt dit aussitôt fait... Mais la roue est toujours à plat et on est plein de produit. Ca colle, ça poisse...

Mais l'assistance Toyota est là, fidèle compagne de vos galères. Un coup de fil et tout est réglé, la dépanneuse vient nous chercher et emmène notre voiture dans un garage au milieu de nulle part. J'avoue m'être ébahie sur l'efficacité et la célérité de ce dépanneur fort peu sympathique au demeurant. Mais c'est là que les vrais problèmes ont commencé.

La réparation du pneu : l'assistance nous dit au téléphone qu'on peut demander au garage qui a accueilli la voiture. La petite dame, sourire aux lèvres, commande le pneu (probablement le premier depuis dix ans vu le désert dans lequel on se trouve). Pendant ce temps, l'assistance nous commande un taxi pour parcourir les 30 kms qui nous séparent de notre tanière. Tout semblait aller "à peu près" bien!

Une bonne demie-heure plus tard... l assistance nous rappelle pour nous annoncer qu'il n y a aucun taxi dispo!!! bon à cela ne tienne, une voiture de loc nous attend à 3 kms de la... Ok. 3 kms à pied dans le vent et le froid rien de bien enchanteur mais bon. La petite dame toujours sourire aux lèvres, nous dit je vais vous emmener chouette!!!!!

Nouveau coup de fil de l'assistance. Bon on vient chercher votre voiture parce que pour qu'on vous paye la prestation, cela doit être toyota qui répare... ok... bon on a le choix? NON... ok. Sur ce , la petite dame nous fait alors une réflexion de la plus grande générosité et compassion : "ah bah si je vous vend pas les pneus vous faites les 3 kms à pied hein... je vous emmène plus..."

Y a un moment où tu comprends que ta vie c'est de la merde au moins pour cette journée et tu décides de plus rien dire et de plus insister...

RDV donc pris avec la seconde dépanneuse qui vient chercher la voiture. Le second dépanneur étant en bisbille avec le premier garage te demande de rouler sur ta jente pour pas qu'il ait à rentrer chez son ennemi... Bah voyons... Ca fait juste 3 h qu'on galère là alors tu vas pas nous faire chier avec tes petites gueguères campagnardes hein!

Le second dépanneur arrive, nous largue devant l'agence de location (si on peut appeler cela une agence, imaginez un garage entouré de montagnes de pneus crevés au milieu d'un désert... ). Accueilli par un mec que je comprends à peine tellement il a pas dessaoulé depuis des années et qui t'annonce que la réservation a été annulée et qu'il a tout jeté dans sa corbeille... NON mais la ça commence à bien faire les ataviques, les trous du cul. J'ai juste crevé! CREVE!!!!

Bon finalement, on a eu une voiture de location, on est rentrée chez nous et là cerise sur le gateau : 1. Notre voiture n'est toujours pas arrivée à Toyota, genre le mec il met deux heures pour faire 20 bornes et 2. Le mécano qui est censé faire les réparations vient de se mettre en arrêt maladie, là y a 5 minutes, il est parti pour une durée indéterminée! quelques jours, une semaine, quelques mois, allez savoir...

On vit vraiment une époque formidable. Avant on se démerdait, et ça le faisait toujours. Maintenant ils ont des assistances partout et pour tout et ben on a jamais été aussi abandonné et maltraité que maintenant. Quand à la petite dame à sa générosité bien calculée qui consiste à monnayer 200 euros de pneus contre 3 kms avec sa petite voiture, elle représente à elle seule tout l'égoisme, le sens du profit de notre monde d'aujourd'hui.

Moi en tout cas je vais me remettre au cric, la bonne vieille roue de secours et je demande plus rien à personne. Bande de truffes!